Périnatalité

L'ostéopathie est une thérapie globale, elle prend en compte l'individu dans son ensemble et en ce sens elle s'adresse à tous.

Cependant, la prise en charge de certains patients demande des connaissances et une expérience approfondies.
Cette prise en charge spécifique se fait d'ailleurs souvent en pluridisciplinarité, un seul thérapeute ne saurait rassembler toutes les compétences pour traiter des troubles complexes et d'origine parfois multiple.

Ma formation de base mais aussi mes expériences en cabinet et mes formations post-graduées m'ont beaucoup appris au sujet de l'ostéopathie dans les champs pédiatrique et gynécologique. Ce sont des domaines qui me passionnent et dans lesquels je m'investis.

 


 

  • Systématiquement, en prévention dans le premier mois de vie

  • Accouchement difficile : très rapide, très long, usage d'instruments (forceps, ventouse...), cordon enroulé autour du cou

  • Difficultés lors de l'allaitement : crevasses, douleurs maternelles, difficultés à bien s'accrocher au sein, bébé qui s'endort, faible prise de poids..

  • Freins restrictifs buccaux, accompagnement et exercices, avec ou sans frénectomie

  • Attitude en torticolis, en virgule, asymétrie de rotation de tête, blocage

  • Plagiocéphalie ou brachycéphalie : déformations crâniennes

  • Dans le cas de reflux (RGO)

  • Dans le cas des « coliques » du nourrisson

  • Pleurs intenses inexpliqués, difficultés de sommeil

Les bébés

Bébé dormant
 



Préparer le corps à une transformation rapide tout au long de ces 9 mois, et créer un nid douillet au futur bébé : 1 séance par trimestre est un bon rythme.
Douleurs mécaniques: sciatique, lombalgie, dorsalgie, douleurs ligamentaires...
Les troubles digestifs : nausées, acidité, constipation
La fatigue et les troubles du sommeil
Préparer l'accouchement : permettre au bassin de conserver une grande mobilité pour le préparer au passage du bébé
Permettre à l'utérus de prendre toute la place nécessaire au confort et au mouvement du bébé, notamment si il n'est pas encore tête en bas à l'approche de l'accouchement.
Répondre aux nombreuses questions que l'on se pose sur l'allaitement, l'accouchement, le post-partum (ne se substitue pas à un accompagnement par une sage femme)
Prévenir les troubles mécaniques du futur bébé en rendant son séjour intra-utérin le plus confortable possible.
 

La femme enceinte

8022a1b11bd99d940c555a899de619d8.jpg
 

Le post partum

4e_trimestre_grossesse.webp



Aider le corps à se remettre de l'épreuve de l'accouchement
Travailler le point de péridurale, la cicatrice de césarienne ou d'épisiotomie
Permettre aux organes de retrouver leur taille et leur fonction (notamment digestives)
Favoriser l'allaitement

 


 

  • Prise en charge des 2 partenaires

  • Bilan sur les habitudes alimentaires et l'hygiène de vie (perturbateurs endocriniens, intolérances alimentaires, alimentation pro inflammatoire...)

  • Bilan ostéopathique général, de l'équilibre neuro-hormonal, de la sphére digestive et évidemment de la sphère gynécologique

  • Traitement des tensions mécaniques, viscérales, membraneuses, crânio-sacrées pour permettre à l'organisme d'être dans les meilleures conditions possibles pour recevoir un traitement de stimulation, une insémination, une ponction ou un transfert d'embryon.

  • L'ostéopathie ne se substitue pas à une prise en charge émotionnelle (psychothérapeute, kinésiologue..) quand c'est nécessaire, mais offre un sas de décompression tout au long de ce parcours souvent pénible.

Trouble de la fertilité  et PMA